Breuls

Breuls: famille notable, originaire de Maestricht et des environs, élevée à la noblesse belge au XXe siècle, et ayant dès le XVIIe siècle, les armoiries suivantes: d'azur à la croix d'argent, accompagnée au premier canton d'une étoile à cinq rais du même; à l'écusson ovale également d'argent, chargée d'un lion de sable, couronné d'or, brochant en abîme sur la croix. L'écu sommé d'un heaume d'argent, grillé, colleté et liseré d'or, doublé et attaché de gueules, aux bourrelets et lambrequins d'azur et d'argent. Cimier:un croissant d'argent, surmonté d'une étoile à cinq rais du même.

Voici une courte notice généalogique sur cette famille

Luc Breuls, fils de Palm Breuls et de Catherine N..., né à Maestricht, y baptisé à Saint-Jean-Baptiste, le 30 mars 1606, épousa en cette ville le 21 février 1643, Elisabeth-Nypels. Dont onze enfants dont Guillaume qui suit

  1. Guillaume Breuls, baptisé à Saint-Mathieu, à Maestricht, le 28 janvier 1636, y épousa en l'église Saint-Jean le 23 février 1659, Anna Hermans. Ils eurent six enfants, dont Luc qui suit :
  2. Luc Breuls, né à Maestricht, y baptisé à Sainte-Catherine, le 20 février 1663, y épousa à Saint-Martin, le 8 janvier 1695, Jeanne-Marie Deumen. Ils eurent quatre enfants, dont Jean qui suit :
  3. Jean Breuls, né et baptisé à Maestricht, le 31 décembre 1697, y décédé le 24 mai 1784, épousa en cette ville, le 21 mai 1731, Marie-Catherine Gérardi, d'une ancienne famille liégeoise, qui a fournit notamment plusieurs chanoines à l'église Sainte-Croix à Liège. Elle était la fille de Jean et de Catherine Graven. Dont entre autres, Jean-François Xavier qui suit et Anne-Hélène qui fut l'épouse de Jean-Henri Macquart, médecin militaire au service de France.
  4. Jean-François-Xavier Breulsné à Maestricht, y baptisé à Saint-Martin, le 11 décembre 1743, licencié es droits de l'université de Pont-à-Mousson, échevin liégeois de Maestricht en 1772 et 1774, juge au tribunal supérieur de Maestricht, puis au tribunal civil de cette ville à partir du 23 nivôse an IV; épousa à Maestricht le 30 frimaire an XII (22 décembre 1803), Marie-Ida-Joséphine Musch, fille de Pierre et de Marie-Anne Piton, remariée à Jean-Jacques de Montaigne. Dont quatre enfants :
  1. Pierre-François-Xavier, né à Maestricht, le 7 floréal an XIII (27 avril 1805), époux de Marie-Joséphine-Godefroide Cruts.
  2. Henri-Guillaume qui suit.
  3. Marie-Catherine-Joséphine, décédée jeune.
  4. Marie-Augustine-Hubertine, née à Maestricht le 10 août 1810, y décédée le ler juillet 1836, ayant épousé à Lanaken, le 4 juillet 1835, Nicolas-Hubert Baltazar van Aken, fils de Léon Guillaume, chanoine de Saint-Servais à Maestricht, puis ayant résigné sa prébende, échevin de cette vine, et d'Anne-Sophie-Théodore-Josèphe-Wilhelmine Moers, sa seconde femme. Nicolas-Hubert-Baltazar van Aken, mourut à Liège, le 13 septembre 1870, ayant convolé en secondes noces, avec Marie-Julie-Françoise Colen, qui lui donna quatre enfants dont la troisième Marie-Augustine épousa Alphonse Breuls.

 ———————————————————————————————————————————-

Henri-Guillaume Breuls, né à Maestricht, le 14 octobre 1808, docteur en droit, bourgmestre de Gellik, conseiller provincial du Limbourg, Chevalier de l'Ordre de Léopold, décédé au château d'Alicebourg, à Lanaken, le 10 juillet 1882, ayant épousé à Tongres le 4 niai 1831, Marie-Louise-Wilhelmine de Tiecken de Terhove, née à Tongres, le 12 juin 1811, décédée à Liège le 17 octobre 1878, fille du baron Rudger Pierre, ancien capitaine adjudant major dans la garde royale de Louis Napoléon, membre du Corps équestre du Limbourg, des Etats provinciaux, du Congrès national de 1830 et de la chambre des Représentants, et de Marie-Louise-Pétronille van Muysen. Elle hérite du château de Terhove (voir photo ci-dessous) De cette union, outre quatre enfants décédés célibataires

  1. Lucien qui suit;
  2. Alphonse, rentier propriétaire, époux de Marie-Augustine van Aken, dont
  1. Emile Henri, époux de sa cousine germaine Emma Breuls, dont il eut un fils Joseph-Jules-Lucien-Ghislain, combattant de l'armée belge en 1914, et mort pour la Belgique lors de la bataille de l'Yser, étant l'époux d'Anne-Marie Meeus;
  2. Nicolas-Louis, époux de Marie-Louise-Heriette-Caroline Naveau, fille d'Emile-Henri, bourgmestre de Bommerschoven, dont une fille Juliette Breuls, épouse du chevalier Georges-Oscar-Joseph de Schaetzen, membre de la chambre des Représentant;
  1. Edouard, époux d'Emérance-Marie Cruts, dont une fille Marie-Caroline Breuls, épouse du baron (français) Gaston de Burosse, fils du baron Henri et de Stéphanie-Marie-Louise de Froger;
  2. Zoé, épouse du baron Albert Forgeur (voir chapitre 11 )
  3. Roger qui suivra, VIIIbis.




 ———————————————————————————————————————————————-


Lucien Breuls , né à Liège, le 7 décembre 1835, décédé à Lanacken, le 16 mars 1909. Il se maria trois fois:1° à Hombourg, le 14 juillet 1866, avec Emma-Juliette-Thérèse-Joseph, comtesse de Bourcier de Montureux, fille du comte Paul-Joseph-Victor et de Louise-Thérèse-Gérardine de Reul; 2° à Liège, le 2 juillet 1868, avec Alice-Amélie-Josèphe, soeur de la précédente; 3° à Vliermaalroot, le 7 août 1888, avec Gabrielle-Carnille-Antonia-Ghislaine-Marie baronne de Heusch de la Zangrye, fille du baron Adrien et d'Olympe Holvoet. Du second lit, naquirent un fils, Paul qui suit IX, et une fille, Emma, citée plus haut; du troisième lit, onze enfants parmi lesquels, je cite les trois fils suivants qui obtinrent par arrêté royal du Il septembre 1928, l'autorisation d'adjoindre à leur nom, celui de:« de Tiecken », et le 25 décembre 1926, concession de noblesse; savoir:A) Louis Breuls de Tiecken, né à Lanaken, le 25 août 1891, volontaire de guerre 1914-1918, major de cavalerie en retraite, décédé à Villers-le-Bouillet, le 22 avril 1951, ayant épousé Anne de la Haye, en premières noces et Madeleine t'Kint de Roodenbeke en secondes noces, dont postérité:B) Adhémar Breuls de Tiecken, grand invalide de guerre 1914-1918, époux de Flore Andries, fille d'Alfred, bourgmestre de Tamise; C) Adrien Breuls de Tiecken, époux de Marie-Antoinette, Péty de Thozée, fille de Théodore, avocat général, près de la Cour d'appel de Liège, dont postérité. (Voyez:Etat présent de la Noblesse du royaume de Belgique, anno 1960).


Roger Breuls, né au château de Kewith à Gellick, le 19 juillet 1845, décédé à Endenich - Bonn, Rhénanie-du-Nord-Westphalie (Prusse), le 2 décembre 1884, épousa à Lanaken, le 10 mai 1871, Léonie-Florentine-Hubertine de Caritat de Péruzzis, fille d'Eustache, dit le comte de Caritat, conseiller provincial du Limbourg, Chevalier de l'Ordre de Léopold, dont entre autres, Camille qui suit :


Paul-Louis-Henri-joseph-Marie Breuls de Tiecken, né à Liège, le 30 mai 1870, décédé à Cointe-Sclessin, le 18 mars 1932, avocat près la Cour d'appel de Liège, bourgmestre de Vaux-sous-Chèvremont; il obtint, par arrêté royal du 11 septembre 1928, l'autorisation d'adjoindre à son nom, celui de « de Tiecken ». Il épousa civilement à Lanaken et religieusement à Liège, le 4 août 1894, Jeanne-Joséphine-Eugénie-Georgina-Marguerite Smits, née, à Liège, le 13 mars 1872, fille de Jean-Marie-Lucien-Hubert et de Marguerite-Pauline-Marie, baronne Forgeur.

De ce mariage:

  1. Marie-Ghislaine-Josèphe-Alice Breuls de Tiecken, née à Vaux-sous-Chèvremont, le 16 mai 1895, célibataire;
  2. Alice-Ghislaine-Marie-Emilie-Josèphe Breuls de Tiecken, née à Vaux-sous-Chèvremont le 18 janvier 1897, épousa à Sclessin-Ougrée, le ler septembre 1928 (civilement la veille), Emile-Théodore-Maric-Ghislain de Pierpont de Burnot, fils de Georges et de la baronne Marie-Julienne-Jeanne Coppens d'Eeckenbrugge;
  3. Jean-Ghislain-Marie-Joseph-Lucien Breuls de Tiecken, volontaire de guerre 1914-1918, colonel de cavalerie, invalide de guerre, Commandeur de l'Ordre de Léopold, né à Liège, le 10 janvier 1899; il y épousa le 15 avril 1926, Hilda-Charlotte-Marie-Joséphine-Gérardine, baronne van Hövell tot Westerflier, née à Worden (Zutphen Hollande) le 19 octobre 1905, fille du baron Otto, Chevalier de l'Ordre de Malte, et d'Angèle, baronne de Heusch de la Zangrye, dont quatre filles:a) Christiane, épouse de Pierre de Hemptinne; b) Ghislaine, épouse de Jacques van de Kerchove, écuyer; c) Marie-Louise, épouse de René Meeus; d) Rose-Marie épouse de Daniel Xhrouet.
  4. Luc-Ghislain-Marie-Joseph Breuls de Tiecken, né à Liège, le 6 juin 1900, volontaire de guerre 1914-1918, lieutenant de réserve de cavalerie, ancien chef de Cabinet du ministre des colonies, successivement gouverneur de la province de l'Equateur, gouverneur de la province Orientale et Secrétaire général de la Colonie du Congo belge;
  5. Madeleine-Ghislaine-Caroline-Marie-Josèphe Breuls de Tiecken, née à Vaux-sous-Chèvremont le 20 juin 1901, décédée à Bois-de-Breux, le 13 octobre 1933, ayant épousé Charles Sladden;
  6. Edouard-Ghislain-Léon-Marie-Joseph-Henri Breuls de Tiecken, né au château de Widoye, le 5 octobre 1902.


Camille-Louis, baron Breuls de Tiecken, né au château de Daelbroeck à Rekheim, le 24 septembre 1873. Il obtint, par arrêté royal du 11 septembre 1928, l'autorisation d'adjoindre à son nom, celui de « de Tiecken », et le 25 août 1938, concession de noblesse et du titre de baron, transmissible par primogéniture masculine. Il fut l'époux de Geneviève de Cartier d'Yve, fille du baron Julien et de Thérèse de Paul de Barchifontaine. De ce mariage: Marie-Louise Breuls de Tiecken, épouse du baron Drion du Chapois, et le baron Roger Breuls de Tiecken décédé pour la Belgique, à Gross Rosen, Allemagne, le 25 décembre 1944, sans alliance.




SUITE►    

Copyright © All Rights Reserved