Chapitre 15 : Baron Albert

Généalogie Forgeur

Chapitre 15 : Baron Albert Maximilien FORGEUR

Né à Liège, le 10 avril 1904, ingénieur civil des Mines, de l'université de Liège, par diplôme daté de 1928, lieutenant de réserve d'administration et Chevalier de l'Ordre de la Couronne.

Il épousa à Bruges, le 23 octobre 1928, civilement la veille, Marie-Elisabeth-Gabrielle-Ghislaine-Jacqueline-Anne-Josine Fraeijs de Veubeke née, le 20 décembre 1907, et baptisée le 22 décembre suivant à l'église Notre-Dame, par son grand oncle, le chanoine Drubbel, grand chantre de Saint-Bavon à Gand.

Elle était la fille de Louis dit Ludovic Joseph-Marie-Honoré-Antoine, écuyer, avocat et ancien bâtonnier du barreau de Bruges, volontaire de guerre 1914-1918, major de réserve honoraire d'infanterie, ancien commandant de l'Armée secrète (secteur de la Semois), Commandeur de l'Ordre de Léopold II avec glaives, Officier de l'Ordre de Léopold, anobli par lettres patentes datées du 8 octobre 1929, et de Marie-Elisabeth-Barbe-Joséphine Begerem, petite-fille d'Albert Fraeys de Veubeke, ingénieur en chef aux chemins de fer de l'Etat, et d'Elisabeth Saey. Elisabeth Begerem, était la fille de Victor, bâtonnier de l'Ordre des avocats à Gand, membre de la Chambre des Représentants, ministre de la justice, conseiller d'état du Congo, et de Caroline Drubbel, sœur du lieutenant-général baron Drubbel. De ce mariage sont issus :

 

  1. la baronne Anne-Marie-Valérie-Victoire-Ghislaine, née à Leeuw-Saint-Pierre, le 17 février. Elle épousa à Saint-Gilles-le2- Bruxelles, le 22 avril (religieusement le 25 avril) 1953, Jean-Marie-Etienne-Hubert-Ghislain de Timary van den Berghe de Binckum (cfr ci-dessous), né à Schaerbeek, le 23 septembre 1929, fils d'André-Emmanuel-Hubert-Ghislain et de Suzanne-Marie-Camille-Ghislaine le Maistre d'Anstaing.

 

  1. la baronne Mirianne dite Myriam-Zoé-Thérèse-Ghislaine ((Mère de l’auteur), née à Leeuw-Saint-Pierre, le 15 avril 1931, décédée à Gand le . Elle épousa à Saint-Gilles-lez-Bruxelles, le 28 avril (religieusement le 4 mai) 1954, Guy-Joseph-Aline-Marie-Thérèse Moens de Hase, lieutenant de réserve d'aviation, né à Alost, le 21 décembre et décédée à Bruxelles le 25 aout 2012, fils d'Antoine-Maximilien-Louis-Hubert-Marie-Joseph et de Marie-Isabelle-Ignace-Corneille- Moyersoen, fille du baron Moyersoen, président du Sénat.

 

  1. le baron Ludovic qui suit :

 

  1. la baronne Madeleine-Antoinette-Marie-Thérèse-Ghislaine, née à Bruges, le 12 juillet.  Elle épousa à Uccle, le 19 octobre (religieusement le 25 octobre) 1955, Ludovic-Monique-Joseph-Hubert Moens de Hase, ingénieur commercial, lieutenant de réserve d'infanterie blindée, né à Alost le 17 mars et décédé à Anvers le 3 octobre 2010 , frère du précédent.

 

  1. le baron Jean-Pascal-Marie-Ghislain., né à Bruges, le 23 mars 1936, décédé célibataire à Hérent, le 25 juillet 1963.

 

  1. la baronne Elisabeth dite Betty-Marie-Gabrielle-Ghislaine, née à Bruges le 25 mars 1939 et décédée le 1 décembre 1982. Elle épousa à Uccle, le 25 avril (religieusement le 29 avril) 1961, Pierre-Joseph-Marie-Godelieve-Ghislain de Mahieu, écuyer, né à Anvers le 11 avril 1933, fils de Joseph-Marie-François-Edouard, et d'Edith-Gabrielle-Anne-Godelieve-Marie-Ghislaine Piers de Raveschoot, petit-fils du chevalier Jules-Hippolyte - Joseph de Mahieu et de Marthe Belpaire.

 

  1. la baronne Jacqueline-Thérèse-Marie-Ghislaine, née à Bruges le 27 janvier. Elle épousa Jean-Marie Thomson le 20 mai 1967 à Uccle.

 

  1. le baron Albert-Lamoral-Georges-Marie-Ghislain, né à Bruges le 25 janvier 1946, décédé à Saint-Gilles-lez-Bruxelles, le 7 septembre 1947.

 

 

Mariage de Madeleine et Ludo

Mariage de Myriam et Guy

Mariage de Jacqueline et Jean-Marie

Mariage de Betty et Pierre

Mariage d’Albert avec Marie Elisabeth FRAEIJS DE VEUBEKE

 

de Timary van den Berghe de Binckum, (jadis Timar) famille originaire du comitat de Temesvar en Hongrie, dont une branche s'est établie en Belgique, au milieu du dix-neuvième siècle, par suite du mariage d'Eméric de Timary (fils d'André et de Catherine Arizy de Topolya) né à Detta, le 4 décembre 1821, juge des nobles de Detta, lequel ayant émigré en Belgique, après l'insurrection hongroise de 1848, comme réfugié politique, épousa à Bruxelles, le 2 août 1856, Irmine van den Berghe de Binckum, fille du chevalier Joseph-François, membre de la Chambre des Représentants et de Marie Anne, baronne de Loën d'Enschedé. Son fils Bêla, André, Etienne, Marie de Timary et les fils de ce dernier, obtinrent par Arrêté Royal du 29 décembre 1926, l'autorisation d'adjoindre à leur nom patronymique, celui de van den Berghe de Binckum, comme descendants de la dernière de ce nom, dont la famille originaire de Tirlemont (XVe siècle) était en possession du titre de chevalier du Saint Empire, lui octroyée par diplôme du 20 octobre 1715. Eméric de Timary est le sixième descendant en ligne directe de Martin Timar, lequel obtint avec ses deux frères Paul et André du Roi de Hongrie Ferdinand III, le 8 juillet 1654, l'octroi de lettres patentes de noblesse.

Cette famille porte comme armoiries : d'azur à un griffon d'or lampassé de gueules, levant de sa dextre un cimeterre d'argent garni d'or, posé sur une ter­rasse de sinople ombrée de touffes d'herbes du même. Heaume d'argent, ouvert, Taré de trois quarts, grillé, médaillé et couronné d'or, fourré de gueules. Cimier : le griffon issant. Lambrequins : d'azur et d'or à dextre, de gueules et d'argent à senestre.

Voyez sur cette famille, le recueil de l'Office généalogique et héraldique de Belgique, Tome XIII, anno 1964.

de Mahieu : famille originaire du Duché de Brabant (Anvers) qui obtint le 18 octobre 1715, confirmation de noblesse par l'empereur Charles VI, et concession du titre de chevalier du Saint-Empire, avec permission de prendre les armes de : de Windele.

 

Elle obtint, le 10 octobre 1901, reconnaissance de noblesse, et le 27 avril 1921, concession du titre de chevalier, transmissible par primogéniture masculine, à Jules Hippolyte-Joseph de Mahieu. Armoiries : d'or à trois rosés de gueules, boutonnées d'or et barbées de sinople. L'écu surmonté pour le titulaire, d'une couronne de chevalier et pour les autres descendants, d'un heaume d'argent, couronné, grillé, colleté et liseré d'or, doublé et attaché de gueules, aux lambre­quins d'or et de gueules. Cimier : une rosé de l'écu entre un vol d'or.

 

 Chapitre 14                              Chapitre 16

Copyright © All Rights Reserved

Respect de la vie privée.

Les informations concernant les personnes vivantes sont limitées. Si vous ne désirez pas que votre photo soit publiée, merci de me le dire.